Produits déshydratés

Ancienne gestionnaire RH-Paye, l’air de la campagne m’a appelé en 2016. Après 10 années de réflexion sur un projet très différent de mon parcours, autour de l’écolo, du bien pousser et du bien manger j’ai finalement repris une formation en maraichage en 2017-2018 avec une option transformation des produits végétaux. Et c’est finalement la transformation que j’ai favorisée, partant du principe que seule, je ne pouvais tout faire, surtout en démarrage, j’ai choisi de travailler avec le réseau local de maraichers en leur achetant ou en allant cueillir ma matière 1ère chez eux. Partant également du principe que notre alimentation est notre 1ère médecine, c’est vers la cuisine vivante que je me suis orientée en proposant des produits crus, soit par la déshydratation à basse température, soit par la cuisson à froid par le vinaigre. La 1ère cuisson aura lieu chez le consommateur.

Aucune photo à afficher

envoyer un message